1

cette dernière a en effet été jugée après avoir eu des relations sexuelles avec trois étudiants mineurs. Devant la justice, elle a raconté qu’elle avait touché les parties génitales des trois étudiants au début de l’année 2013. Brianne Altice a également confié que dans les mois suivants, les notes des élèves avec qui elle avait eu des relations sexuelles s’étaient améliorées.

A l’été 2015, Brianne Altice avait été condamnée à 30 ans de prison pour viol, attentat à la pudeur et abus sexuels à 14 reprises, mais espérait tout de même un geste de la justice pour qu’elle puisse continuer d’élever ses enfants. L’enseignante a tenté le tout pour le tout en déclarant, « Je demande que vous soyez cléments et compatissants envers moi aujourd’hui. S’il vous plaît, donnez-moi une chance de continuer à construire ma vie avec mes enfants. Je ne suis pas un risque. Je ne suis pas violente et je ne suis une menace pour personne. »

La justice n’a pas souhaité écouter la demande de Brianne Altice et cette dernière devra donc assumer les conséquences de ses actes.

Share

leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *